Rejoindre la

communauté OMIA

 Facebook
OMIA
SPAASI
Logo commémoration
Immigration
Vivre en Acadie
  • diaporama2
  • diaporama 4
  • diaporama 6

Dernières nouvelles

Remaniement ministériel à Ottawa : La SNA satisfaite
COMMUNIQUÉ DE PRESSE POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Remaniement ministériel à Ottawa : La SNA satisfaite        Moncton, le 18 juillet 2018 - La Société Nationale l’Acadie (SNA) souhaite souligner les différents changements ministériels effectués ce matin à Ottawa.Mme Louise Imbeault, présidente de l’organisme, a déclaré : « Nous accueillons le remaniement ministériel du gouvernement Trudeau positivement. Nous sommes très enthousiastes de voir Mélanie Joly garder le dossier des langues officielles et de la voir s’attribuer le rôle de ministre responsable de la Francophonie. Son travail acharné envers le nouveau Plan d’action sur les langues officielles démontre son réel intérêt pour ce dossier. Nous souhaitons également féliciter Pablo Rodriguez, nouveau ministre de Patrimoine canadien. La SNA souhaite continuer de travailler en collaboration avec son ministère sur plusieurs dossiers notamment celui de la reconnaissance de la Fête nationale de l’Acadie parmi les célébrations du programme « Canada en fête ».La SNA souhaite également souligner le fait que le dossier de la Francophonie et celui des langues officielles seront désormais combinés. Cela sera sans aucun doute un atout pour le rayonnement de l’Acadie et de la Francophonie sur les scènes atlantique, nationale et internationale.Madame Imbeault souligne également le nouveau rôle de Dominic Leblanc qui est désormais ministre des Affaires intergouvernementales et du Nord et du Commerce intérieur. « Nous souhaitons travailler de concert avec son ministère sur le dossier de la collaboration fédérale-provinciale-territoriale sur la question de l’éducation, particulièrement en cette période du renouvellement du Plan d’action sur les langues officielles. »À propos de la SNA: La Société Nationale de l'Acadie est une fédération à but non lucratif qui regroupe les quatre associations francophones porte-parole des provinces de l'Atlantique ainsi que les quatre associations jeunesse. La SNA compte également des membres affiliés au Québec, en France et en Louisiane. Son mandat est de représenter le peuple acadien sur les scènes atlantique, nationale et internationale. -30- Renseignements: Émilie Caissie, Responsable des communications,Tél. : 506 853-0404, Cell. : 506 888-1695, emilie.caissie@snacadie.org

Galerie de photos



L'Acadie

734.gifFondée en 1604, l'Acadie est l'une des premières tentatives de colonisation du Nouveau Monde. De Monts, Champlain et Poutrincourt, accompagnés de 80 colons français, dirigent l'expédition et installent la colonie à l'Ile-Ste-Croix puis, l'année suivante, à Port Royal. Ils amorcent alors la grande aventure de l'Acadie dont l'histoire sera marquée à tout jamais par le Grand Dérangement de 1755. Déportés dans plusieurs colonies britanniques d'Amérique du Nord et pourchassés pendant huit années complètes, ce n'est qu'en 1763 que l'Acadie, pratiquement détruite, reprend vie.

Au Nouveau-Brunswick, les Acadiens s'installent surtout le long des côtes, de Cap-Pelé à Miscou et à l'intérieur des terres jusqu'à St-Jacques, au nord-ouest de la province. En Nouvelle-Écosse, ils prennent racine à la Baie Ste-Marie et au Cap Breton, tandis qu'à l'Île-du-Prince-Édouard, on les retrouve initialement dans la région Évangéline et à Terre-Neuve, sur la côte ouest de la province.

Le Collège de Memramcook et l'Université Sainte-Anne, fondés à la fin du 19e siècle, donneront à l'Acadie un souffle nouveau. Par le fait même, l'Acadie entrera dans l'ère de la modernité, accomplissant un progrès déterminant en matière d'éducation, de justice sociale et de droits linguistiques.

 


L'Acadie du Canada atlantique compte aujourd'hui plus de 300 000 Acadiens et Acadiennes fiers de leurs origines.

L'Acadie d'hier à aujourd'hui


Pour en savoir plus sur les régions acadiennes:

Nouvelle-Écosse

Nouveau-Brunswick

Terre-Neuve-et-Labrador

Île-du-Prince-Édouard

Îles-de-la-Madeleine

St-Pierre et Miquelon

Québec

France

Louisiane

Maine

250e anniversaire
pub passeport
pub cria

L'Acadie

734.gifFondée en 1604, l'Acadie est l'une des premières tentatives de colonisation du Nouveau Monde. De Monts, Champlain et Poutrincourt, accompagnés de 80 colons français, dirigent l'expédition et installent la colonie à l'Ile-Ste-Croix puis, l'année suivante, à Port Royal. Ils amorcent alors la grande aventure de l'Acadie dont l'histoire sera marquée à tout jamais par le Grand Dérangement de 1755. Déportés dans plusieurs colonies britanniques d'Amérique du Nord et pourchassés pendant huit années complètes, ce n'est qu'en 1763 que l'Acadie, pratiquement détruite, reprend vie.

Au Nouveau-Brunswick, les Acadiens s'installent surtout le long des côtes, de Cap-Pelé à Miscou et à l'intérieur des terres jusqu'à St-Jacques, au nord-ouest de la province. En Nouvelle-Écosse, ils prennent racine à la Baie Ste-Marie et au Cap Breton, tandis qu'à l'Île-du-Prince-Édouard, on les retrouve initialement dans la région Évangéline et à Terre-Neuve, sur la côte ouest de la province.

Le Collège de Memramcook et l'Université Sainte-Anne, fondés à la fin du 19e siècle, donneront à l'Acadie un souffle nouveau. Par le fait même, l'Acadie entrera dans l'ère de la modernité, accomplissant un progrès déterminant en matière d'éducation, de justice sociale et de droits linguistiques.

 


L'Acadie du Canada atlantique compte aujourd'hui plus de 300 000 Acadiens et Acadiennes fiers de leurs origines.

L'Acadie d'hier à aujourd'hui


Pour en savoir plus sur les régions acadiennes:

Nouvelle-Écosse

Nouveau-Brunswick

Terre-Neuve-et-Labrador

Île-du-Prince-Édouard

Îles-de-la-Madeleine

St-Pierre et Miquelon

Québec

France

Louisiane

Maine