Cette collaboration a été officialisée pour la première fois le 20 septembre 2001 (renouvelée en 2008 et à nouveau en 2018), lorsque la Société Nationale de l’Acadie et le Gouvernement du Québec ont signé une entente visant à favoriser une meilleure connaissance mutuelle, à promouvoir une concertation plus étroite entre les sociétés civiles de l’Acadie et du Québec et à permettre aux Acadiens et Acadiennes et aux Québécois et Québécoises de collaborer à l’épanouissement de la langue et de la culture françaises.


Les objectifs de cette entente sont de :
  • Préserver et promouvoir l'usage du français en Acadie et au Québec;
  • Favoriser une meilleure connaissance mutuelle des besoins et des aspirations entre, d'une part, les Acadiennes et les Acadiens et, d'autre part, les Québécoises et les Québécois;
  • Promouvoir une concertation et une collaboration plus étroites, ainsi qu'augmenter les échanges entre la Société Nationale de l'Acadie et le gouvernement du Québec;
  • Déterminer et réaliser conjointement diverses démarches visant à améliorer la coopération entre, d'une part, les Acadiennes et les Acadiens et, d'autre part, les Québécoises et les Québécois;
  • Cerner les intérêts que l'Acadie et le Québec ont en commun dans l'action.


Consultez la plus récente entente entre le Gouvernement du Québec et la Société Nationale de l’Acadie (23 février 2018)


Les membres de la CommissionLa Commission permanente de concertation Acadie-Québec est composée de dix membres. La coprésidence est assurée par le chef de poste du Bureau du Québec dans les Provinces atlantiques et par la présidence de la Société Nationale de l'Acadie. La SNA est responsable de la nomination des membres acadiens de la Commission alors que le Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes nomme, de concert avec le BQPA, les représentants québécois.

Pour l’Acadie :
  • La présidence de la Société Nationale de l’Acadie;
  • La présidence de la Société des Acadiens et Acadiennes du Nouveau-Brunswick;
  • La présidence de la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse;
  • La présidence de la Société Saint-Thomas-d’Aquin;
  • La présidence de la Fédération des francophones de Terre-Neuve-et-Labrador;
  • Le conseiller jeunesse de la Société Nationale de l’Acadie.


Pour le Québec :
  • Le chef de poste du Bureau du Québec dans les Provinces atlantiques;
  • Le coordonnateur de la francophonie canadienne du Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes;
  • La présidence de la Coalition des organisations acadiennes du Québec;
  • Le représentant de la Corporation des Acadiens des Îles-de-la-Madeleine.

Le secrétariat de la Commission est assumé par la direction générale de la Société Nationale de l’Acadie et l’attachée au développement, responsable des communications et de la francophonie du Bureau du Québec dans les Provinces atlantiques.


Le Prix Acadie-QuébecLe Prix Acadie-Québec reconnaît l’apport remarquable de personnes ou d’organismes de l’Acadie des provinces atlantiques et du Québec au développement et à la consolidation des relations Acadie-Québec. Il a été créé en 2006 par la Commission permanente de concertation Acadie-Québec.

Voir les lauréats


Rencontre avec le ministre Jean-Marc Fournier en octobre 2017, à Québec
Rencontre avec le ministre Jean-Marc Fournier en octobre 2017, à Québec


Fonds Acadie-Québec


Le formulaire de demande de financement de projet pour le Fonds Acadie-Québec 2020-2021 est disponible ici!


Découlant de l’entente Acadie-Québec, le Fonds Acadie-Québec, vise à soutenir les projets ayant pour but de contribuer au renforcement des échanges entre les deux peuples. 

De nombreuses activités ont été réalisées aux fils des ans grâce à ce financement.